Logo Epargne et Finance
numéro vert

Résultats de la gestion financière

Date de création 31/07/1998
Actifs en millions d'€ au 31/12/2015 1120,56
Valeur liquidative au 30/12/2015 124,7
Performance depuis 1 an 11,1%
Performance depuis 5 ans 40,1%
Performance depuis sa création 63,6%
Source AIF Engine - Europerformance.
* Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Pendant la période sous-revue, nous avons maintenu dans le portefeuille un biais résolument orienté vers une embellie économique au sein de la zone euro, nos principales surexpositions ayant concerné les secteurs des valeurs technologiques, les valeurs bancaires, les sociétés industrielles et les valeurs de télécommunications.

Les valeurs sensibles à l’amélioration du cycle économique en Europe restant particulièrement délaissées par les investisseurs, nous avons trouvé de nouvelles opportunités à des niveaux de valorisation particulièrement attractifs. Ainsi, nous avons initié une nouvelle ligne en Accor, certes pénalisée par un cycle hôtelier européen en demi-teinte, mais dont la stratégie de concentration sur des actifs « asset light » devrait faire croître la rentabilité du capital ces prochaines années. Le pari des valeurs technologiques a été renforcé par l’introduction d’une ligne en titres Atos, dont le repositionnement ne semble pas encore pris en compte par le marché. De même, nous avons participé à l’introduction en bourse de la société Philips Lighting, afin de tirer profit de la montée en puissance dans le taux d’équipement du marché de l’éclairage en ampoules LED.

Par ailleurs, au gré des fluctuations des marchés européens, nous avons renforcé des lignes que nous avions déjà constituées dans le portefeuille. Ainsi, l’exposition aux matières premières a bénéficié d’achats à bon compte en Technip. De même, l’assurance ayant particulièrement pâti de l’aplatissement de la courbe des taux, nous avons renforcé notre pari en Axa. Les baisses engendrées sur Publicis et Gemalto nous ont permis de renforcer les poids de ces deux valeurs dans le portefeuille. Enfin, nous avons également profité de l’opération de cession d’Alstom Power à General Electric pour renforcer le poids d’Alstom Transport dans le portefeuille.

Ces opérations d’acquisition ou de renforcement ont été financées par des prises des profits sur certaines de nos positions, comme SAP ou Thalès.


Les performances passées ne présument en rien des performances futures
Performances hors dividendes, nettes de frais
Source AIF, Engine-Europerformance

Pour plus de précisions

Contactez-nous