Logo Epargne et Finance
numéro vert

Résultats de la gestion financière

Date de commercialisation 11/02/2015
Actifs en millions d'€ au 30/12/2016 16,01
Les performances passées sont calculées sur des années civiles complètes.

Au cours de l’exercice 2016, nous avons profité de notre position défensive sur la première partie d’année alors que nous considérions une grande partie du gisement comme trop cher. Nous avons donc maintenu le portefeuille sur des convertibles de type obligataire en début d’année alors que le crédit associé aux différents noms du portefeuille s’améliorait. Nous avons mis à profit les premières secousses sur le marché en début d’année pour acheter de nombreuses obligations de type mixte comme Buzzi Unicem 2019, Aperam 2021, Nexity 2020 ou Deutsche Post 2019. Nous avons également reçu la conversion de nos mandatory Repsol. A partir du printemps, nous avons répondu favorablement aux différents rappels de convertibles comme Subsea/ Siem, GBL/Engie, Bekaert ou Nexity mais nous n’avons souscrit que partiellement aux nouveaux papiers proposés, car les caractéristiques des nouveaux titres en limitaient parfois fortement l’intérêt pour le porteur. Après le referendum britannique et les nouveaux dégagements sur la classe d’actif, nous avons complété certaines lignes comme Cap 2019 ou Airbus/Dassault 2021 et avons acheté une ligne de Telecom Italia 2022, dont le titre était fortement sous pression.

Sur la deuxième partie d’année, nous avons participé à plusieurs émissions primaires comme Remy Cointreau 2026, Nyrstar 2022 ou encore Eramet perpetuel dont les caractéristiques nous paraissaient attrayantes, c'est-à-dire avec un véritable coupon reflétant le risque de crédit et une prime nette annualisée cohérente avec nos espoirs sur les sous-jacents. En fin de période, nous avons profité de la hausse des marchés d’actions suite à l’élection de Donald Trump pour réduire notre exposition directe en actions en cédant par exemple la fin de notre ligne Repsol et nous avons également débuté l’allégement de nos positions sur Outokumpu 2022.


Les performances passées ne présument en rien des performances futures
Performances hors dividendes, nettes de frais
Source AIF, Engine-Europerformance

Pour plus de précisions

Contactez-nous