Logo Epargne et Finance
numéro vert

Résultats de la gestion financière

Actifs en Mds € au 30/12/2016 47.52
Crée en 1976  
Taux brut 2016 3,14 %
Taux net 2016 * 2,65 %
* Taux net de frais de gestion et hors prélèvements sociaux.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures — Valeur amortie écart d'inflation inclus

La stratégie implémentée au niveau du portefeuille en 2016 a consisté en une politique de diversification appropriée, visant à limiter l’érosion des revenus liés aux réinvestissements dans un environnement de taux bas tout en maintenant la qualité des actifs et la résilience du portefeuille aux chocs de marché. Ainsi, sur la partie coeur du portefeuille, à savoir celle constituée des obligations, nous avons privilégié les investissements sur des obligations à taux fixe, de maturité intermédiaire afin de tirer profit de la pente de la courbe et sur des émetteurs du secteur privé afin de bénéficier d’un supplément de rémunération par rapport à des investissements sur des emprunts d’Etat. Ces investissements ont été partiellement financés par une réduction du poids des obligations à taux variable en cédant essentiellement les positions présentant un faible portage et/ ou offrant peu de protection à la remontée des taux d’intérêts. Par ailleurs, les investissements dans des obligations en devises étrangères avec couverture du risque de change, dans des obligations subordonnées d’émetteurs non financiers de qualité et dans des structures à coupon bonifié présentant une condition sur l’indice Eurostoxx 50 nous ont permis de soutenir le taux actuariel à l’achat de la poche taux fixe qui reste à un niveau élevé de 3,7%. Pour ce qui est des investissements en OPC, nous avons profité de la baisse des marchés du premier trimestre pour favoriser les investissements dans les fonds générant des revenus récurrents tels que ceux exposés aux marchés du haut rendement ou bien aux marchés émergents. Ces renforcements se sont accompagnés d’un maintien de l’exposition aux marchés actions et d’une réduction des investissements sur les supports les plus défensifs.

Par ailleurs, la stratégie de diversification dans des fonds de prêts aux PME, d’infrastructure et de dettes immobilières a été poursuivie, cette poche représente désormais plus de 3% des actifs. La gestion participe également à l’engagement de financement de l’économie réelle de l’Afer à hauteur de 1 milliard et se matérialise en partie par des investissements dans les fonds institutionnels de place que sont NOVO et NOVI ou au travers d’un fonds s’appuyant sur les meilleures plateformes de prêts en ligne.

En outre, nous avons profité du programme d’achats d’obligations d’entreprises, annoncé par la Banque centrale européenne dans le courant du mois de mars 2016, et de l’appétit pour le risque pour céder dans de très bonnes conditions des positions que nous considérions comme à risque à terme. De plus, nous avons poursuivi les stratégies de « yield enhancement » notamment celles tirant profit de la volatilité des marchés et qui consistent à combiner des achats d’obligations avec des stratégies à base de produits dérivés. Enfin, en anticipation de remboursements significatifs au cours des prochains mois, nous avons diminué la poche de liquidités qui se situe à un niveau proche des 3%.


Structure du portefeuille en millions d’euro

 Produit  31/12/2015  31/12/2016
 Taux fixe * 74,5% 79%
 Taux variable 25,5% 21%
 Evolution de la sensibilité 4,4 4,5

* dont obligations convertibles
Source AIF

Pour plus de précisions

Contactez-nous